Le marché du véhicule connecté devrait tripler d’ici 5 ans

27 juin 2013

voiture connectéeDans son étude de février 2013, SBD (en partenariat avec GSMA) anticipe une multiplication par 7 du nombre de véhicules équipés par défaut d’une connectivité mobile d’ici 2018. Le document analyse et quantifie les usages qui alimentent la demande pour une démocratisation de la voiture connectée : la sécurité à bord, l’infotainment, et les services de navigation.

SBD s’intéresse également aux actions locales de régulation en Europe, au Brésil et en Russie, qui favoriseront largement l’émergence de ce marché du véhicule connecté dans les prochaines années.

Selon le cabinet d’études, le principal challenge pour que ce marché atteigne son plein potentiel sera de faire collaborer différentes industries pour proposer une solution interopérable, intuitive et sécurisée. L’initiative du W3C pour rassembler les différents acteurs de cet écosystème autour du groupe de travail « Automotive and web platform » est donc bienvenue pour accompagner le développement de ce marché.

Selon l’étude, en 2018 le marché devrait être valorisé à 39 milliards d’euros et se composer de la façon suivante :
– In-vehicle services (information trafic, call-center, divertissement sur le web) : 24,5 milliards d’euros
– Matériel (hardware) : 6,9 milliards d’euros
– Services télématiques (CRM…) : 4,5 milliards d’euros
– Fourniture d’accès (consommation de données) : 4,1 milliards d’euros

Systèmes de connexion pour le véhicule

L’étude de marché de SBD montre que les systèmes d’intégration du smartphone (utilisation de l’intelligence et de la connectivité du smartphone) devraient observer une forte croissance mais le « tout intégré » devrait rester la première solution avec 31% de pénétration contre 18% pour les smartphones.

Les systèmes de « Tethering » (utilisation de la connectivité du smartphone et de l’intelligence embarquée dans le véhicule) devrait également progresser, dans une plus faible mesure que les deux autres solutions.

L’infotainment : principal usage de la voiture connectée

Porté par la croissance des systèmes de connexion basés sur le smartphone, l’infotainment devrait devenir très populaire d’ici 2018. La consultation des actualités, de la météo, des réseaux sociaux, le streaming de musiques/vidéos seront donc très répandus et supportés par 32 millions de véhicules vendus au cours de cette même année (4,3 millions en 2012).

Plus d’informations sur le rapport SBD/GSMA : « Connected car forecast »

Plus d’informations sur le groupe de travail W3C : Automotive and web platform