Digital entertainment – Le divertissement à l’heure de la mondialisation et de l’innovation technologique

27 mai 2013

digital entertainmentPour la 7eme édition de son étude annuelle sur l’impact de la l’innovation numérique et la mondialisation sur le divertissement, Edelman a élargi les pays analysés initialement (UK, US) à l’Allemagne, la Corée du sud, la Chine, le Brésil, l’Inde et la Turquie. Cette ouverture à de nouveaux pays est riche d’enseignements.

Cette année l’étude Edelman permet entre autres de comparer les impacts de l’innovation digitale et la mondialisation sur la consommation de divertissements entre les « pays émergents » (Corée du sud, la Chine, le Brésil, l’Inde et la Turquie) et les « pays développés » (Etats-Unis, Royaume-Uni, Allemagne). Les principaux points de l’étude sont les suivants :

67% des 6500 répondants pensent que les humains sont plus connectés que jamais grâce à la diversité géographique des divertissements qu’ils consomment

Les répondants des « pays émergents » sont plus en clin à :
o Essayer de nouvelles façons d’interagir avec les divertissements (78% vs 64%)
o Voter pour leurs candidats favoris pour les télé-réalités ou les télé-crochets (72% vs 41%)
o Utiliser les réseaux sociaux pour interagir avec les personnes des divertissements qu’ils aiment (73% vs 48%)
o Faire des achats sur le web en même temps qu’ils visualisent du contenu (68% vs 46%)
o Interagir en temps réel avec ce qu’ils regardent (73% vs 47%)

Les appareils préférés pour consommer les divertissements dépendent des pays :
o La télévision est numéro 1 pour US, UK, Inde, Allemagne, Brésil
o Le PC est numéro 2 pour US, UK, Inde, Allemagne, Brésil
o Le mobile est numéro 1 pour la Chine et la Corée du sud, numéro 2 pour la Turquie et numéro 3 pour l’Inde

Les divertissements préférés sont :
o La télévision pour US et UK
o Les films pour l’Allemagne
o La musique pour l’Inde et la Turquie
o Les vidéos en ligne pour la Chine et le Brésil
o Les apps pour la Corée du sud

Cette étude montre combien la consommation du divertissement change avec des attentes des utilisateurs demandant plus d’expériences immersives et interactives, les « pays émergents » en premier lieu.

Pour favoriser un environnement propice à la création de telles expériences et encourager l’innovation dans ces domaines, le W3C rassemble de grands acteurs mondiaux autour de son groupe de travail « Web & TV ».

 

edelman global entertainment